Dr. Réginald Moreels

Issu du milieu bilingue gantois, il fait ses humanités chez les Jésuites, la Médecine générale à l’Uz Gent et ensuite la chirurgie à Bruges, Paris et Lille. Il s’installe en 1980 à Ostende.

Pionnier de et Intéressé par Médecins sans frontières dès sa fondation en Belgique, il part régulièrement en mission comme volontaire chirurgien de guerre, et devient président de l’association de 1986 à 1995.

En 1995 il se présente aux élections et est nommé secrétaire d’état puis ministre de la Coopération au Développement jusqu’en 1999. De 1999 à 2014, il est successivement sénateur, envoyé spécial du Ministère des affaires étrangères pour les pays des Grands Lacs, conseiller au Ministère de la Santé Publique en Belgique et en Afrique (Burundi, Rwanda et Afrique du Sud).

Entretemps, Réginald reprend la chirurgie et continue à faire des missions pour MSF en Afrique Centrale, Congo, Libéria, Somalie, Bosnie, RCA, Ethiopie-Tigray, Tchad, Syrie et Irak (2018-2019) en tant que chirurgien de guerre.

Lors d’une visite privée à Béni début 2015, R.Moreels est appelé à l’aide par un médecin local en difficultés. La région entière, sans doute de deux millions d’habitants, ne compte aucun chirurgien diplômé, avec les conséquences désastreuses que l’on imagine.

Dès lors, Moreels se rend régulièrement à Béni (déjà > 20 missions), où il opère dans des conditions très difficiles, sans anesthésiste diplômé, avec peu ou pas de matériel souhaitable.

Dr.Moreels est l’auteur de 9 livres.

Entretemps il se bat en Belgique et au Congo pour rassembler les fonds nécessaires à la création d’une UNIté de soins CHIRurgicaux baptisée ‘UNICHIR’ asbl (www.unichir.africa) en tant que ‘Centre d’excellence’, offrant des soins de qualité et servant comme lieu de formation de chirurgiens et personnels paramédicaux spécialisés .